home_city_comopser

Janvier 2018 : City Composer 3D : archipel électronique

Une expérience de création de musique électronique.
A découvrir lors de « Strasbourg Laboratoire de Demain » Expo Atlas #3.
Du 05/01 au 21/01

De Rodolphe Alexis & Jean-Philippe Renoult
Avec les créations de Gaëtan Gromer, Sonic Area, Valentin Morelle,et Jean-David Merhi
Une proposition du Collectif MU et Shadok avec le soutien d’Ososphère / Artefact et du Ministère de la Culture et de la Communication.
Création collective initiée lors d’une masterclass organisée en avril à Ososphère.

CITY COMPOSER 3D, ARCHIPEL ÉLECTRONIQUE est une composition qui se déploie le long d’un parcours autour du SHADOK, à la lisière des canaux reliant des lieux d’art et de culture tels que la Cité de la Musique, la Médiathèque André Malraux et le Shadok. Chacune des œuvres musicales, géolocalisées sur le parcours, se déploie dans l’espace de façon synchrone et s’accordent au même tempo pour se rencontrer et dialoguer sur le parvis de la médiathèque André Malraux. Le parcours s’écoute grâce à une application pérenne proposée à l’occasion de Strasbourg Laboratoire de demain. Le public est invité à télécharger gratuitement l’application sur iPhone et Android dès le 10 octobre 2017. Les quatre artistes invités, Gaetan Gromer, Arnaud Coeffic, Valentin Morelle et Jean-David Merhi ont composé une création originale pouvant s’écouter à la fois pour elle-même de manière isolée, tout en étant au préalable pensée pour s’intégrer dans une méta-composition faite d’un arrangement des quatre : les quatre œuvres originales partagent en effet le même mouvement métronomique, tempo et type de groove avec des contraintes spécifiques (utilisation de loop, durée maximale par sample, etc….). Côté applicatif, un mode de synchronisation globale lance la lecture de toutes les sources et permet ainsi à chaque son d’être compatible avec son voisin, tissant l’espace sur la même pulsation électronique. L’aspect performatif devient dès lors possible et un performeur danseur peut évoluer au rythme des sources dans cette méta-composition à la manière d’un séquenceur spatial.

map_city_composer

 

————

Rodolphe Alexis
Créateur sonore, preneur de son et artiste associé du Collectif MU, il coordonne la création de la plateforme de réalité augmentée audio SoundWays et contribue régulièrement à des projets muséographiques et des applications sonores géolocalisées : Wild pour le Festival Futur en Seine, Dérivée Partielle d’une Fonction pour le Festival Ososphère, Armeville pour le Musée d’Art et d’Histoire de Saint Etienne, ZooPhonic pour le Parc Zoologique de Paris. Son travail emprunte les formes de l’installation, de la composition électro-acoustique et radiophonique. Fondateur associé des éditions Double-Entendre, il intervient également au sein du duo OttoannA (avec Valérie Vivancos) et du projet Wind Doors Poplars (avec Stéphane Rives). Initiateur des installations sonores dans la grande serre tropicale du Muséum national d’Histoire naturelle, il développe une pratique personnelle de la phonographie et enseigne parfois, lorsqu’il ne travaille pour la danse ou l’image animée. Il a notamment été publié par Touch Radio, Arte Radio, et édité par les labels Impulsive Habitat, MUDAM (Musée d’art Moderne Grand Duc Jean), Herbal International et Gruenrekorder.
www.rodolphe-alexis.info

Jean-Philippe Renoult
Jean-Philippe Renoult * 1967, artiste sonore, homme de radio, basé à Paris. Il s’engage dans les écritures sonores héritées des techniques de montage et de collage dès les années 80. Depuis, il élabore des jeux de narrations et de détournements de bruits, boucles et musiques pré-enregistrées qu’il recontextualise avec des dispositifs de transmissions sonores en espace libre. Il est aussi un partisan actif des enregistrements de terrains qui étoffent nombre de ses réalisations. A partir d’un instrumentarium polymorphe comprenant des instruments ethniques couplés à un ensemble de microphones et traversé d’ondes radios, il crée des situations de dialogue avec le paysage sonore et redéfinie les modalités d’actions artistiques dans la sphère publique.
Il prospecte les croisements possibles entre sound art et street art au travers du projet continu ‘Tag Audio Loops’ qui exploite les territoires de plusieurs géographies et villes européennes depuis 2011. Tag Audio Loops est lauréat des Marl Media Art Awards 2014 (Allemagne). Ses travaux incluent ‘Pourtant Tout Simple’, une création électroacoustique au GRM (Groupe de Recherches Musicales) en 2005 ; ‘I Could Never Make That Music Again’, avec Jean-Yves Leloup pour l’exposition Radiodays à la galerie De Appel, Amsterdam, dont l’édition CD sur le label Subrosa reçoit le Prix du Jury des Qwartz Awards des musiques électroniques et des musiques nouvelles en 2008 ; ‘Territoires Aléatoires’, une cartographie-parcours sonore à la Cité Internationale Universitaire de Paris en 2014. Il explore, depuis 2016, les méthodes de compositions rendues possibles par les avancées binaurales dans la série “Makesound” initiée avec le média Makery sur le thème des machines en usages dans les fablabs.
http://bird-renoult.net

Comments are closed.
Par date
Catégories